Etudes de kiné en Espagne - Témoignage 2016

Les études de masso-kinésithérapie attirent de plus en plus d'étudiants français suite à la réforme 2016.

Nouveau - Prenez contact avec notre partenaire afin d'avoir une aide personnalisée pour vos études de kiné en Espagne : www.kine-web-paramed.com/index.php?option=com_rsform&formId=5 

Un étudiant aacce pté de nous donner son point de vue, très intéréssant à lire !

- Dans quelle école es-tu ?

" J’arrive donc bientôt en fin d’études de kiné à l’Université La Salle à Madrid."

Espagne principale

- Beaucoup d'étudiants français viennent en Espagne ?

" En 3 ans, il y a eu une énorme demande en ce qui concerne les étudiants français, à tel point que les places commencent
à y être limitées pour les étudiants étrangers. "

- Concernant l'organisation des études en Espagne ?

" En ce qui concerne les études, déjà établies sur 4 ans donc, elles permettent un emploi du temps assez équilibré. Le choix
de faire partie des classes du matin ou de l’après midi (les cours sont seulement sur une demie journée) permet d’avoir le
reste de la journée donc pour le travail à faire chez soit par exemple, et du temps pour une activité en dehors des cours. "

- Pour toi, sans langue de bois, les points forts et les points faibles des études de kiné en Espagne ? 

 " Les bons points :

        - Des profs globalement bons, pédagogues, qui n’hésitent généralement pas à demander si en tant que
        français tu n’as pas de soucis de compréhension.
        - L’environnement, l’université étant assez récente (du moins le compartiment kiné), avec du bon matériel.
        - Une base théorique assez "costaud".
        - L’accès aux stages, avec une liste de centre déjà établie (pas besoin de faire de recherches etc…).
        - Les cours de Thérapie Manuelle Orthopédique, ainsi que la formation gratuite sur la ponction sèche .

Pour les mauvais points :

        - Une base en Exercices Thérapeutiques peut être un peu faible, je suis en dernière année et seuls mes stages m’ont
        finalement permis d’avoir une idée de la variété d’exercices que l’ont peut réaliser, l’utilisation des appareils etc…
        - Les heures de pratiques manquent, comme on pouvait s’y attendre, car inférieures au nombre d’heure en France.       

        - Une absence totale d’information, pour les français, en ce qui concerne l’équivalence du diplome. Les recherches sont
        à faire de son côté, aucune aide n’est vraiment envisagée de leur part. Étonnant lorsqu’on sait qu’ils font chaque annéepoints forts faibles       

        une tournée en France pour attirer des futures étudiants en kiné, ventant un diplome équivalent qui ne l’est en réalité pas
        vraiment (un nombre d’heures spécifique à valider dans chaque branche, un document nécessaire à l’équivalence qu’il
        faut leur réclamer, et certainement des stages supplémentaires à faire en France).

Mon ressenti global reste malgré tout plutôt positif ! "

Merci pour ce témoignage.

Pour avoir plus d'informations sur les études de kiné en Espagne : Faire ses études de kiné en Espagne