04.84.25.11.88 webmaster@kine-web.com

PACES - Un tirage au sort en question

C'est sans aucun doute, un choix non audacieux, qui va faire couler beaucoup d'encre les prochaines semaines ...

Le 27 avril 2017 est sorti le Bulletin officiel de l’éducation nationale d’une circulaire signée par le chargé des fonctions de directeur général de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle.

Ce texte décrit les « procédures d’amission en première année de licence ou en première année commune aux études de santé (PACES) » avec notamment les modalités à appliquer dans les cas où les demandes sont bien plus importantes que le nombre de places, avec un tirage au sort en dernier recours.

Dans le détail il y aura plusieurs choix :

- Priorité aux étudiants ayant placés la formation en tête de leur choix (jusque ici tout va bien !)

- Second choix, pour les étudiants mariés, PACSE (attention ne pas lire PACES :) ) ou ayant des personnes à charge.

- Autre critère, le lieux d'obtention du Baccalauréat (jusqu'ici encore dans la norme)

La FAGE vient de réagir : « Les étudiants retiendront du ministère de l’enseignement supérieur qu’il a lâchement acté la sélection à l’Université » et « Nous assistons au choix d’une solution de facilité, à un refus de proposer de réelles solutions (…). Pour les filières de la PACES, la circulaire vient légitimer le ridicule recours à la limitation d’accès à un moyen de sélection, venant à l’encontre même de l’égalité des chances pour ces étudiants et des engagements déjà pris par les ministères auprès de leurs représentants »

Le texte en question 

 

Twitter : ils disent NON

Corpo Carabin NICE

https://twitter.com/C2NCorpo/status/859685288175693825